#D32F2F
#F44336
#FF5722
#FFEB3B
#00BCD4
#2196F3
#009688
#4CAF50
#8BC34A
France - BENICO vins

Producteurs

Informations

Promotions

France Il y a 79 produits.

France

La France est considérée comme le pays du vin par excellence, pourtant elle n’en est pas le berceau. Ses règlementations très structurées voire contraignantes instaurées par l’INAO (L'Institut national de l'origine et de la qualité) ont permis depuis longtemps de créer autour des vins français un label de qualité et de notoriété inégalé dans le ...

La France est considérée comme le pays du vin par excellence, pourtant elle n’en est pas le berceau. Ses règlementations très structurées voire contraignantes instaurées par l’INAO (L'Institut national de l'origine et de la qualité) ont permis depuis longtemps de créer autour des vins français un label de qualité et de notoriété inégalé dans le monde. Cependant la qualité d'un vin est partiellement subjective (relevant du goût), le système d’appellations (gage de qualité) reste compliqué pour le consommateur lambda, et la concurrence internationale s’est intensifiée au cours des 20 dernières années, ce qui va obliger le pays à se remettre en question. Certains viticulteurs français l’ont déjà bien compris. A mon sens, le renouvellement est en cours au travers de nouveaux types de viticulture (bio, biodynamie, vin nature) respectant le terroir et de jeunes vignerons ayant assimilé les principes de la mondialisation. La France reste donc un des leaders mondiaux pour la production et vente de vin. En tant que voisin, je me réjouis de pouvoir facilement visiter toutes ces régions vinicoles qui associent avec bonheur vins et gastronomie, terroirs divins et bonhommie.

La France reste souvent la référence pour la plupart des vins et cépages, sa longue et tumultueuse histoire plaide en sa faveur alors que bon nombre de vignobles dans le reste du monde n’ont commencé leur essor qu’avec l’internationalisation des échanges. Pour le vin rouge, ce sont principalement le cabernet-sauvignon, le merlot, le grenache, la syrah et le Pinot Noir qui ont donné leurs lettres de noblesse aux régions comme Bordeaux, la Bourgogne ou la vallée du Rhône et que l’on a essayé d’imiter ailleurs (à tort, délaissant parfois les cépages autochtones pour de pâles vins standardisés). Pour le vin blanc, il s’agit du chardonnay, du sauvignon, du chenin et du viognier pour ne citer que ceux-là.

Les vins de France sont donc d’une diversité sans pareil et c’est avec beaucoup d’humilité que BENICO vous propose à la vente une bien subjective sélection de vins français qui résume ce rapide petit tour d’horizon.

Détails
  • Beaujolais
  • Bordeaux

    Bordeaux est plus qu’une célèbre région viticole. Elle est le symbole de crus exceptionnels et une référence pour l’ensemble du monde viticole. Le Négoce joue un rôle important pour l’achat de vin à Bordeaux, mais ce sont les cavistes et la grande distribution qui permettent d’écouler ces vins lors de ventes de vins aux particuliers, comme c’est le cas pour BENICO en Belgique.

    Situé dans le département de la Gironde (33) dans le quart sud−ouest de la France, le vignoble de 115,000 ha se trouve à proximité de grandes masses d'eau : océan Atlantique, estuaire de la Gironde, Garonne et Dordogne ainsi que la forêt proche qui joue un rôle thermorégulateur important. Il y a 3 grandes zones : la rive gauche au sud (Médoc et Graves), la rive droite au nord (le Libournais célèbre pour son Pomerol, Saint-Emilion et ses satellites), et enfin tout l’Entre-Deux-Mers (sis entre Dordogne et Garonne).

    Le cabernet-sauvignon ne représente que 18% de l’encépagement bordelais, alors que le merlot, généralement considéré comme second, occupe plus de 32% du vignoble (et même 40% dans le médoc où, cependant, évoquer son nom relève presque du blasphème). Le Château Mouton-Rothschild ne contient pas moins de 90% de Cabernet alors que le Château Petrus, l’un des vins les plus chers du monde, comporte 95% de merlot. En dehors de ces 2 grands cépages qui font la renommée des achats vin Bordeaux en Belgique ou ailleurs, les autres principaux cépages utilisés sont le cabernet franc, le malbec et le petit verdot (pour les rouges), le sémillon, le sauvignon et la muscadelle (pour les blancs). Les vins du Bordelais sont à 99% toujours des assemblages de différents cépages, mais du même château et du même millésime.

    En 1855, la chambre de commerce de Bordeaux classait officiellement les vins de Bordeaux. Cette classification, légèrement modifiée depuis, est toujours en vigueur et reste un sujet polémique qui fait que l’achat vin de Bordeaux est le plus commenté dans le monde.D’autres classements existent aussi (pour les vins de Saint-Emilion par exemple, ou les crus bourgeois du Médoc). Tous ces classements conditionnent souvent la vente de vin Bordeaux en Belgique alors que, dans les faits, les grands crus représentent moins de 5% de la production bordelaise…

    Heureusement, le Bordelais ne se limite pas aux seuls grands crus d'exceptions, la région produit des vins qui couvrent tout la gamme de prix et de qualité comme le Château de Fontenille et le Château Roc de Calon que je vous recommande chaudement.

  • Bourgogne

    La Bourgogne est ma région viticole préférée, elle abrite à mon sens les plus grands vins. Elle se caractérise par une superficie très faible, la parcellisation des propriétés (il n'est pas rare qu'un domaine soit constitué de 20 ou 30 parcelles parfois éloignées), une production mono cépage dans chaque couleur, et de très nombreuses appellations. Cela rend l’achat vin Bourgogne plus compliqué, d’autant plus que la production bourguignonne donne souvent l'impression de manquer d'homogénéité, le pire côtoyant le meilleur…

    Le vignoble principal s'étend sur 150 km de Dijon à Mâcon, mais se montre relativement étroit (800m pour la Côte de Nuits). Il y a 5 vignobles couvrant 20,000 ha : Chablis, Côte de Nuits, Côte de Beaune, Côte Chalonnaise, Mâconnais. La Bourgogne est devenue la référence mondiale pour la vente de vin à base de pinot noir, et ses grands blancs à base de chardonnay étonnent toujours si on ne connaît pas encore ces vins. En dehors de ces 2 grands cépages qui font la renommée des vins de Bourgogne en Belgique ou ailleurs, les cépages utilisés sont le gamay, l’aligoté et le sauvignon.

    Certains vins de Bourgogne sont à la vente via des négociants, mais les vignerons cèdent au négoce leurs moins bons vins et réservent les meilleurs à leur clientèle particulière. BENICO travaille en direct pour l’achat de ses vins de Bourgogne en Belgique, afin de vous faire profiter de la meilleure qualité pour le prix demandé. D’ailleurs il y a un signe qui ne trompe pas : c’est sans doute une des seules régions où la grande distribution ne peut brader ses prix et concurrencer les cavistes. Je vous recommande le Domaine Claude Nouveau qui, peu importe le millésime, essaye d’en tirer le meilleur… et cela se confirme toujours avec l’âge des vins.

  • Loire

    Dès le 4e siècle, Saint-Martin, évêque de Tours, faisait planter la vigne au bénéfice du clergé et des malades. Au 9e siècle, Théodulphe, autre évêque de Tours et ministre de Charlemagne, fonde une "unité sacrée" entre Gien et Orléans, et fait construire la ravissante petite église de Germigny-des-Prés, aujourd'hui la plus ancienne église de France. On lui doit d'avoir étendu la vente des vins de Loire au reste du territoire.

    Les vins de Loire s'étendent de Nantes à Pouilly-sur-Loire, sur 8 provinces, et se répartissent entre une quarantaine d'AOP et quelques IGP notables. Le fleuve, le plus long de France, est le seul point vraiment commun entre ces vignobles.  La Loire naît en un endroit, le mont Gerbier-des-Joncs, où la vigne est inconnue. Il lui faut parcourir bon nombre de kilomètres avant de rencontrer quelques vignes bien timides.  Et voilà que, tout à coup, elle traverse une région ayant acquis une réputation mondiale pour ses blancs secs qui ont pour nom Sancerre et Pouilly-Fumé.  Après ce coup d'éclat, deux centaines de kilomètres de quasi-désert viticole, en tout cas rien qui vaille vraiment la peine de faire ses achats de vins de Loire.  Enfin arrive la Touraine, et dès lors la vigne ne va plus cesser de saluer le fleuve dans sa course tranquille vers l'océan.

    Cependant, de colline en vallée, de vallée en coteau, et de coteau en colline, les différences s'affirment davantage que les similitudes, comme si le fleuve s'ingéniait à prouver sa capacité à engendrer les styles les plus divers, des rouges et rosés d'Anjou aux blancs secs du pays Nantais, en passant par les blancs tourangeaux et angevins très versatiles, changeant au gré du millésime, ici tranquilles, là effervescents, tantôt secs, et tantôt tendres ou moelleux. Parfois en assemblage, souvent d'un seul cépage, tantôt à boire dans leur prime jeunesse, tantôt de longue garde, des vins pour tous les goûts et tous les budgets. Pour des achats de vins typés, pensez à la Loire. A votre santé !

  • Languedoc-Roussillon

    Grâce aux Phocéens, qui débarquèrent ici au 6e siècle avant Jésus-Christ, le Languedoc-Roussillon peut prétendre au titre de berceau de la viticulture française. En moins d'un siècle, la vigne se répandit de Marseille à Narbonne et au-delà. Aujourd'hui, ce vignoble occupe 320.000 hectares des Pyrénées Orientales, de l'Aude, de l'Hérault, et du Gard, soit le tiers de la surface totale du vignoble français. Mais, sur les 25 millions d'hectolitres produits, 3 seulement sont classés en AOP, et moins de 1 sont des VDN (Vins Doux Naturels).

    La région souffre de l'image de production de masse qui lui est associée. Mais s'il est vrai qu'elle fut autrefois grande productrice de vins ordinaires, elle a fait ces 20 dernières années de très gros efforts de qualité, et les amateurs feraient bien de la considérer sans préjugé pour leurs achats de vins.

    L'extrême diversité des sols, alliée à l'emploi de nombreux cépages, permet l'élaboration d'une vaste gamme de vins. La seule unité, toute relative, est due au climat méditerranéen; dans l'ensemble, il s'agit de la région viticole la plus chaude de France, après la Corse; les pluies, rares mais torrentielles, sont dévastatrices.

    Les ventes de vins AOP du Languedoc-Roussillon concernent essentiellement le rouge. Il ne faut pas oublier cependant les fameux VDN de Banyuls ou Rivesaltes qui enchantent nos palais.

    De nombreux cépages peuvent donner ici le meilleur d'eux-mêmes, et leur assemblage judicieux fournit des vins riches et équilibrés :

    le Carignan réussit bien dans les collines, sur des terrains schisteux où il donne un vin tannique, coloré, dont l'astringence et le manque d'arôme peuvent être combattus par la macération carbonique;

    le Cinsaut produit des vins souples, élégants, assez légers, et convient aux rosés et autres vins de primeur;

    le Grenache est vigoureux, résistant à la sécheresse, mais est enclin à la coulure; son vin a un caractère riche et généreux, une texture riche, un bon arôme;

    la Syrah est précoce et tend donc à trop mûrir; vinifiée à basse température, elle produit des vins fortement colorés avec beaucoup de parfum et une bonne structure;

    le Mourvèdre, au contraire tardif, doit être cultivé sur des terrasses de galets pas trop affectées par la sécheresse; lui aussi donne couleur, structure, arômes.

    Un de mes vins emblématiques reste les « Orris » du Domaine Boucabeille dans le Roussillon. Régis Boucabeille est bien connu des amateurs, il a contribué dès les années ’80 à la croissance des ventes de vins du Languedoc-Roussillon en Belgique et dans le Nord de l’Europe. Son fils Jean vinifie depuis 2004 la gamme complète du domaine, et je vous invite à goûter ses « Terrasses », « Monte Nero », « Orris », mais aussi ses Rivesaltes. Des vins de soleil et de caractère !

    Je ne peux cependant pas passer sous silence la région de Limoux pour laquelle j’ai une affection toute particulière. La vente aux enchères « Toques et Clochers » (vente de ses meilleurs vins) participe à sa renommée, et son carnaval (le plus long du monde, il dure 4 mois !) indique clairement la marche à suivre : celui de la fête et du plaisir !

  • Rhône

    La plupart des grands vignobles sont bordés par des fleuves : le Rhône ne fait pas exception. Les vignobles de la vallée du Rhône s'étendent sur 200 kilomètres, de Vienne à Avignon. Elle est occupée par la plus vaste appellation régionale après Bordeaux (58 000 hectares AOP pour un total d’achat de vins du Rhône de 3 millions d'hectolitres).

    Parmi la trentaine d'appellations de la vallée du Rhône, certains terroirs présentent des similitudes qu'ils doivent au fleuve, mais il n'y a cependant pas d'unité d'ensemble. Le mistral est le seul vrai trait d'union entre tous ces vignobles : en effet, les influences continentales et méditerranéennes se disputent la vallée.

    Il convient de distinguer deux régions très différentes du fait de leur sol, du climat mais aussi de l’encépagement :

    Le nord, de Vienne à Valence, est montagneux caractérisé par des vallées étroites, par un sol schisto-granitique et un climat de type continental modéré (étés chauds mais hivers rigoureux). Les vignes, consignées dans des limites étroites, s'accrochent à des pentes raides imposant le travail manuel. L'unicité du cépage est souvent la règle. D'ailleurs, la Syrah est le seul cépage employé pour les rouges, alors que les blancs se déclinent en 3 cépages : Viognier, Roussanne, et Marsanne.

    Le sud, d'Orange à Avignon, est constitué principalement de plaines et de collines, avec quelques zones de basses montagnes telles que les Côtes du Ventoux. Les sols, d'origine calcaire, sont recouverts d'alluvions et très caillouteux. Le climat est de type méditerranéen. Le sud produit un peu de blanc, mais la vente de vin rouge est largement majoritaire. La multiplicité des cépages est la règle. En rouge, le cépage de base est le Grenache, auquel on associe Cinsault, Mourvèdre, Syrah, Carignan, et quelques autres. En blanc, les cépages dominants sont le Grenache blanc, la Clairette, et le Bourboulenc. 4 départements sont producteurs : Ardèche, Gard, Vaucluse et Drôme.

    Un réflexe à combattre lorsqu’on se pose le choix d’achat de grands vins rouges : combien de fois n’entend-on pas dire Bordeaux ou Bourgogne ? Il faut lutter contre cette habitude restrictive, car les vins de la vallée du Rhône peuvent entrer très facilement dans la cour des grands, malheureusement ils sont noyés dans un océan de vins moyens illustrés par l’AOP Côtes du Rhône.

    Alors, plutôt que d’opter pour le petit Côtes du Rhône à 6-7 euros, BENICO fait ses achats vins dans un domaine qui joue la qualité dès son appellation générique, pour ensuite monter en gamme dans une appellation moins illustre que Châteauneuf-du-Pape et consorts, mais qui, de ce fait, offre encore d’excellents rapports qualité-prix, l’AOP Vinsobres.

  • Sud-Ouest

    Le Sud-Ouest viticole est une mosaïque de petits vignobles très anciens : déjà, au 1er siècle, le prince Probus laissait son nom à un vignoble de Cahors. Pour la vente de ses vins, la région a toujours souffert de son éloignement des grandes voies de communication, ce qui lui donne un côté rustique qui ne peut que plaire au vrai amateur de vin !

    D’ailleurs ce qui caractérise la région, c'est l'emploi de vieux cépages autochtones : abouriou, cot, ondenc, duras, fer servadou, négrette, l'en de l'el, tannat, manseng, courbu, lauzet, camaralet, etc.

    Or, voilà que la typicité traditionnelle est contestée. D'une part, de nombreuses appellations admettent les cépages girondins, tant en blanc qu'en rouge, et ces cépages accaparent une proportion croissante de l'encépagement. D'autre part, même dans les appellations où les cépages traditionnels entrent à titre principal, de nombreuses voix s'élèvent pour réclamer qu'une place plus large soit faite à des cépages censés être plus nobles et, de là, favoriser l’achat de vins du Sud Ouest. En somme, une sorte de nouvelle guerre des anciens et des modernes, où les tenants du malbec et du tannat résistent tant bien que mal aux assauts des partisans du merlot et des cabernets. Un remake viticole de la guerre des boutures…

    Nulle unité ici : la vigne prospère ici et là, de la Guyenne aux Pyrénées, en passant par le Haut-Pays et la Gascogne. Mais la bonne nouvelle pour l’achat de vin, c'est une vaste gamme, ouverte par sa diversité, soutenue par l'originalité, affirmée dans son caractère. Vive le Sud Ouest !

    La cave de Plaimont, au cœur de la Gascogne, avec ses « Colombelle » aromatiques ou son haut de gamme « Saint-Mont Le Faîte », ou encore ses AOP Madiran démontre le potentiel divers que la vente de ces vins du Sud Ouest peut apporter. Osez sortir des sentiers battus.

par page
Résultats 1 - 12 sur 79.
Résultats 1 - 12 sur 79.